Après Zemmour, le Figaro ?

Publié le par Robert Willard

 

Eric Zemmour vient d'être condamné pour avoir dit que "la plupart des trafiquants sont des Noirs et des Arabes" : il s'agirait d'une "incitation à la haine raciale", selon ses juges.

 

Nous ne savons pas ce qui prévaut dans cette décision : la lâcheté ou la stupidité. Peu importe. Nous sommes en conocratie.

 

Le Figaro proposait il y a quelques jours le sondage suivant à ses lecteurs : "Peut-on faire confiance à la justice mexicaine ?" - en relation avec la condamnation de Florence Cassez. Nous n'en croyions pas nos yeux. Il semblait que ce sondage avait été imaginé tout exprès pour illustrer notre chronique "Naissance d'une conocratie". Merveilleux.

 

Dans le Figaro toujours, on peut  lire aujourd'hui un article intitulé "A Sarcelles, on reste fidèle à DSK".  Dominique Strauss-Kahn a été maire de Sarcelles de 1995 à 1997, puis premier maire adjoint aux finances de 1997 à 2007; il est de passage en France durant trois jours pour le G20. A cette occasion, l'auteur de l'article nous dit  "être allé à la rencontre des habitants" de Sarcelles, pour avoir leur opinion sur leur ancien maire et futur président putatif.  

 

En fait d'habitants interrogés, nous découvrons un Noir, deux hommes d'origine maghrébine  présumée et une vieille dame dont l'accent indéfini, le teint bistre et l'articulation indistincte nous ne permetent pas de présumer quoi que ce soit. Le Figaro nous fait donc clairement accroire que la plupart des Sarcellois (au moins 75%) sont des Noirs ou des Arabes.

 

Quelqu'un y verra-t-il une incitation  à la haine raciale à destination des lecteurs du Figaro ?

 

Bien sûr que non. Nous sommes en conocratie. 

 

Bob Willard

18/02/2011 

 

Commenter cet article