Haro sur les garden parties !

Publié le par Robert Willard

La rigueur est réellement en train de s'installer chez nous, cher lecteur : il n'y aura pas de garden parties cet été aux ministères de l'intérieur et d' Outre-Mer, ni dans aucune préfecture et sous-préfecture.

 

 Nous ignorions qu'il y avait autant de garden parties - mais nous imaginons la tête des traiteurs habituellement sollicités pour ces occasions. Nombre de petits emplois (serveurs, commis, etc.) vont rester sur la touche, qui comptaient peut-être sur ce cachet pour payer leur forfait de téléphone mobile, ou autre chose de pas franchement

 

 

Garden Party Tavern On The Green

 

indispensable.

 

  Il se vendra donc un peu moins de choses pas franchement indispensables cet été. Ce sera tant mieux, si elles devaient être payées par l'endettement de l' Etat.

 

Et peu importe que les bienfaits de ce genre de restrictions soit finalement marginaux : il faut en finir avec une certaine façon d'être qui, via l'endettement et le crédit, consiste à refiler à d'autres le soin de régler plus tard ses dépenses d'aujourd'hui.

 

Bob Willard 29/06/2010

 

 

 

 

Publié dans dessins humoristiques

Commenter cet article