Sexe

Publié le par Robert Willard

Interloqué par le titre de cette chronique, cher lecteur ?

 

C'est à cause de BHL.

 

Nous espérons que vous ne voyez pas le rapport, car ce serait certainement une petite humiliation pour ce terroriste à l'insondable prétention, et nous aimons tout ce qui peut l'humilier. Il est de ceux qui nous rendent méchant.

 

Mais BHL n'est pas notre sujet. Ni le sexe, en fait. Nous faisons juste une expérience. Les statistiques de fréquentation de notre blog nous ont appris que notre dernière chronique, titrée "BHL, ou l' Arme d'Intoxication Massive", a pulvérisé tous nos records de consultation. Des gens sont arrivés chez nous qui avaient utilisé les mots-clés "BHL", ou "BHL Libye", etc. sur leur moteur de recherche - un nombre inhabituel de gens pour notre pauvre blog, qui tenaient à lire quelque chose à propos de BHL.

 

Cela nous a donné une idée. A l'évidence, BHL est "vendeur", mais est-il aussi vendeur que le sexe ?

 

Le sexe représenterait une part énorme du flux de données transitant par internet, avons-nous lu. Tout comme il a assuré le succès de Canal+ à ses début, il serait un des principaux pilliers de l'industrie du web. Peut-être est-ce exagéré. Mais nous n'avons pu résister à la tentation de voir ce qu'il en est, à notre modestissime échelle.

 

Hier, les trois quart des visiteurs de notre blog avaient usé du mot-clé "BHL" (les autres provenaient directement de Facebook).

 

Nous voulons savoir si nous en aurons davantage avec le titre de ce soir.

 

Juste comme ça, pour rire.

 

Nous vous tiendrons au courant !

 

Bob Willard

07/03/2011

Commenter cet article

Lara 12/03/2011 16:56


Ça marche alors ?


Robert Willard 12/03/2011 18:14



Non. Il faudrait peut-être introduire (si je puis dire...) des mots-clé genre "fellation", "sodomie" ou "orgasme" - mais ça devient carrément autre chose !